Cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes amis volants. et aujourd’hui je reviens avec un passereau forestier  endémique très coloré et très sociable de la Réunion : le Terpsiphone de Bourbon et plus particulièrement de madame.

Autrement appelé Zoiseau la vierge, Zoiseau malheur ou chakouat il doit en partie sa survivance à la croyance locale que le tuer en le collant (pratique de braconnage très commune il y a peu encore sur l’ile) apportait le malheur.

Voici donc le portrait de madame, reconnaissable à sa tête bleue grise (alors que le mal à la tête d’un bleu plus profond).

© Gilles ADT 2014

© Gilles ADT 2014

 

Il va falloir que j’aille photographier le Terpsiphone dans tout l’Océan Indien : à chaque ile sa sous espèce avec ces dimorphismes.